RDC : une probable candidature du sénateur à vie Joseph KABILA à la présidence serait contra legem.
Spread the love

Le professeur André MBANTA et Georges KAPIAMBA ont une fois démontrés les dispositions juridique en ce sujet. En effet la loi congolaise n’accorde que deux mandats à un individu à la tête du pays. Ces deux juristes de haut niveau ont fait usage à l’article 220 avant d’interpréter la loi constitutionnel en ce sujet. Pour les deux orateurs, ceux qui veulent un nouveau mandat de monsieur KABILA cherchent les intérêts égoïstes et doivent avoir du respect en vers le peuple congolais.
Changera t-il l’identité pour n’est pas être un ancien président ? Le seul sénateur à vie doit instruire ses proches a fin qu’ils respectent la loi du pays a conclu le professeur André MBATA qui demande aux congolais de savoir que la R.D.C est un bien de tous les congolais et non un royaume d’une personne. Lors d’une conférence de presse tenue au bureau de L’acaj ce vendredi 8septembre les deux intervenants ont signalé un manque de souplesse de certains congolais qui abandonnent la gestion aux autres alors qu’ils ont la compétence.

C.T Isaac Bishamamba

Docit-info

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Powered by Live Score & Live Score App
shares