Spread the love


C’est dans une déclaration lu devant la presse que les activistes de la lucha ont fait cette révélation qu’est parti dun constat, sous l’avènement de l’actuel exécutif provincial, la lucha constate que le Kasaï central est frappé par un vent de la crise alimentaire qui devient de plus en plus inquiétante. La dite situation est le résultat de la signature de l’arrêté par le gouverneur Martin kabuya mulamba kabitanga inposant le prix de maïs aux acheteurs et évacuateurs des produits agricoles, un prix que la lucha califie de linpraticabilité par les opérateurs économiques des denrées alimentaires et les arrestations des membres du comité des achèteurs et évacuateurs des produits agricoles dans la province du Kasaï central, ce qui est d’après la lucha a la base du désastre actuel que traversent les pauvres centre Kasaïens. Sur ceux la lucha réitère son accusation a l’égard de certains organisme d’aides alimentaires qui au lieu fin porter les maïs pour aider les centre kasiens elles preferent payer la maigre production locale pour accomplir leur mission qui, du reste a créé une paresse au sein de la population paysanne, dans une province ou 95%des citoyens vivent avec moins dun dollars par jour , elle perdue de sa ttendre a des conséquence nutritionnelles néfastes, qui serons causais par la Kasaï central: la lucha taxe le chef de l’exécutif provincial d’être a la base de la crise alimentaire dans la province du kasaï central.
C’est dans une déclaration lu devant la presse que les activistes de la lucha ont fait cette révélation qu’est parti dun constat, sous l’avènement de l’actuel exécutif provincial, la lucha constate que le Kasaï central est frappé par un vent de la crise alimentaire qui devient de plus en plus inquiétante. La dite situation est le résultat de la signature de l’arrêté par le gouverneur Martin kabuya mulamba kabitanga inposant le prix de maïs aux acheteurs et évacuateurs des produits agricoles, un prix que la lucha califie de linpraticabilité par les opérateurs économiques des denrées alimentaires et les arrestations des membres du comité des achèteurs et évacuateurs des produits agricoles dans la province du Kasaï central, ce qui est d’après la lucha a la base du désastre actuel que traversent les pauvres centre Kasaïens. Sur ceux la lucha réitère son accusation a l’égard de certains organisme d’aides alimentaires qui au lieu dimporter le maïs pour aider les centre kasaiens,elle preferents payer la maigre production locale pour accomplir leur mission qui, du reste a créé une paresse au sein de la population paysanne.Selon les statistiques de la lucha,dans une province ou 95% des citoyens vivent avec plus ou moins un dollars par jour, elle perdue de s’attendre a des conséquences nutritionnelles néfastes, qui serons caussé par la hausse des prix des denrées alimentaires sur le marché au cas ou aucune mesure ne adéquate n’est prise face a la crise qui bat record dans la province, signalons que le prix dune mesurette communément appeler méga cenegocie a 7000 francs congolais environs de mois passé le gouverneur avait signé un arreté revollant a la baise le prix dun mega mille francs, chose contester jusuqu’en ce jour par les opérateurs commercial des denrées alimentaires du Kasaï central.

Docit-info

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Powered by Live Score & Live Score App
shares