SUD-KIVU SÉCURITÉ : MARC MALAGO KASHEKERE,  VICE GOUVERNEUR DE PROVINCE CLÔTURE LA RETRAITE LEADERSHIP COHÉSIF FIZI, UVIRA, MWENGA, KALEHE,WALUNGU, SHABUNDA ET KABARE
Spread the love


Tout est bien qui finit bien
Une rencontre a rassemblé du 18 au 20 Décembre 2019 à Murhesa, une centaine de participants composés de commandants et représentants de l’essentiel des groupes armés congolais présents au Sud-Kivu, de représentants des institutions militaires, policières et sécuritaires,de Députés nationaux, de l’Assemblée Provinciale du Sud-kivu, de leaders locaux et acteurs de la société civile.

Cette rencontre organisée sous l’égide de la Commission Interprovinciale d’appui au Processus de Sensibilisation Désarmement, Démobilisation et Réintégration Communautaire (CIAP-DDRC), et officiellement ouverte Mercredi 18 Décembre 2019, par l’Autorité Provinciale, qui en est Président du comité de pilotage de cette commission interprovinciale, entre dans la série de retraites et de démarches menées depuis des années.

Plusieurs questions ont été traitées au cours de cette rencontre entre autres :
-Modalités et calendrier d’organisation d’une rupture simultanée de tous les groupes armés congolais avec l’ensemble de leurs alliés armés étrangers ;
-Modalités de facilitation et de préservation de l’accès humanitaire dans les zones gérées par les groupes armés ;
-Modalités de prévention et de sanction internes aux groupes armés contre des actes de violence et d’abus perpétrés par leurs membres sur les civils;
-Modalités d’établissement de mécanismes de liaison entre les responsables des armés et les forces institutionnelles de la RDC(par secteur);
-Plan d’action pour une cessation des hostilités et pour une préparation au DDR communautaire.

En effet, de ces questions, il a été décidée :

-engagement de tous les responsables de groupes armés congolais présents à Murhesa à une cessation des hostilités dès le 23 décembre 2019;
-Sensibilisation des responsables des autres groupes armés non présents à Murhesa à une même cessation des hostilités (décembre 2019 et début janvier 2019);
-Sensibilisation des responsables des groupes armés étrangers présents sur le sol congolais à cesser les hostilités et à quitter la RDC dans les meilleurs délais (décembre 2019 et début janvier 2020);
-Constitution d’une unité de Coordination de Commendement des groupes armés locaux (du 9 au 11 janvier 2020 dans un lieu déterminer).

Marc MALAGO KASHEKERE Vice Gouverneur de Province et Gouverneur a.i, a considéré cette retraite comme un moment d’espoir pour la Province du Sud-Kivu, pour une fois tous les groupes armés ont pris part à une table pour parler de la Paix, En insistant qu’avec la Paix, il y aura développement grâce au Budget 2020 qui retrace tous les problèmes de la population.

Il a martelé qu’ ensemble nous sommes forts et nous pouvons avoir la paix et même l’imposer si réellement nous sommes de vrais compatriotes, car ce pays nous appartient.
Prenons notre sort en main pour batir un Congo Nouveau, prenons un bel élan, car la Paix n’a pas de Prix, nous irons jusqu’au sacrifice suprême pour vivre dans le Sud-Kivu de nos rêves surtout que nous avons le soutien du Chef de l’État Son Excellence Félix Antoine TSHISEKEDI TSHILOMBO, qui a fait de la sécurité son cheval de bataille.
L’Assemblée Provinciale du Sud-Kivu représentée par son Vice-Président, l’Honorable Bisimwa YABE et le Commandant 33 ème Région Militaire, le Général Major AKILI MUNDOS ont pris part active à cette activité que d’aucuns qualifient de CHEMIN DE LA PAIX.

Ephrem Iragi et Jordan MUKE pour la CELCOM GOUVERNORAT

Docit-info

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Powered by Live Score & Live Score App
shares